Mes derniers avis

Mes dernières chroniques :

;
              

jeudi 30 décembre 2010

Candide - Voltaire

Editions : Pocket
Nombre de Pages : 154

Résumé : Comme disait parfois son précepteur Pangloss, si Candide n'avait pas été chassé d'un beau château à grands coups de pied au derrière pour l'amour de mademoiselle Cunégonde, s'il n'avait pas connu le tremblement de terre de Lisbonne, l'Inquisition, le Paraguay et l'Eldorado, il ne serait pas là, dans sa petite métairie pleine d'orangers, à manger des pistaches et à cultiver son jardin. Les voyages et les aventures de Candide à la poursuite de la sagesse et du bonheur donnent le vertige. Comment garder son optimisme quand on va d'horreurs en catastrophes ? Voltaire ne croit ni au Bien ni à la Providence. Partout dans le monde, les hommes sont fanatiques, méchants, belliqueux. Candide doit apprendre la tolérance, les bienfaits du travail, l'art de vivre en paix avec soi et avec les autres. Et l'amour de la liberté.

Mon avis : Je n'ai pas été charmée par Candide. Le personnage en lui-même est trop lisse, et niais. A plusieurs reprises j'ai eu envie de le secouer. Il vit atrocités sur atrocités, mésaventures sur mésaventures, mais ne peut s'empêcher de rester optimiste en se répétant sans cesse que "tout est bien dans le meilleur des mondes" comme le lui avait enseigné Pangloss son précepteur.
Les personnes qu'il croise abusent de sa gentillesse et de sa naïveté, mais lui ne se rend compte de rien... Qu'est ce qu'il a bien pu m'énerver !!

L'histoire est très sombre, entre l'esclavage, les maladies, les corrections, la prostitution... Je n'ai su qu'après que cet enchaînement d'atrocités n'était apparemment qu'une description des maux réels de l'époque...

Enfin, je n'ai pas trop compris l'intérêt de "ressusciter" tous ces morts... (à part pour Cunégonde).

Après je pense qu'il y a 2 lectures de ce roman ; Voltaire voulait faire passer certains messages et faisait apparemment beaucoup de références à sa vie personnelle. Je n'y ai malheureusement pas été sensible... peut être tout simplement par un manque de connaissances des idées de l'époque.

Je suis donc loin d'avoir été conquise par ce livre et j'avoue m'être ennuyée à certains moment (malgré le peu de pages). Néanmoins je suis contente de l'avoir lue, car Candide reste un grand classique de la littérature française, genre que je lis très peu.


*****

Dans le cadre du challenge des Monsieur et Madame, Candide est associé à M. Nigaud.




Monsieur Nigaud n'est pas très malin et tout le monde se moque de lui. Jusqu'au jour où il va boire de l'eau du puit magique...

Une petite histoire colorée et sympathique !







*****
5/5
(Challenge relevé !!)


*****
10/10
(Challenge relevé également !! Merci Candide !!)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...