Mes derniers avis

Mes dernières chroniques :

;
              

jeudi 22 novembre 2012

Pure, tome 1 de Julianna Baggott

Genre : Science-Fiction / Jeunesse
Editions : J'ai lu (2012)
Nombre de Pages : 535

Résumé : Nous savons que vous êtes là, vous, nos frères et soeurs...

Pressia se souvient à peine des Détonations ou de la vie pendant l’Avant. Dans son armoire-lit derrière les décombres d’un salon de coiffure pour hommes où elle vit avec son grand-père, elle pense à ce qui est perdu : comment le monde est passé de parcs d’attraction, cinémas, fêtes d’anniversaire, pères et mères à cendres et poussière, cicatrices, brûlures indélébiles et corps accidentés. Et maintenant, à l’âge où tous sont contraints de se livrer à la milice pour être entraîné à devenir soldats ou, s’ils sont trop accidentés ou trop faibles, pour être utilisés comme cibles vivantes, Pressia ne peut plus prétendre être petite. Pressia est en fuite.

Nés Purs, ils Respirent les Cendres…

Il y a ceux qui ont échappé à l’apocalypse sans aucune marque. Les Purs. Ils sont gardés en sécurité dans le Dôme qui protège leurs corps sains et supérieurs. Mais Partridge, dont le père est l’un des hommes les plus influents du Dôme se sent seul et isolé. Différent. Il pense aux pertes – peut-être simplement parce que sa famille est brisée. Son père s’est détaché des émotions, son frère s’est suicidé et sa mère n’est jamais parvenue jusqu’à leur abri. Ou peut-être est-ce sa claustrophobie : cette sensation que le Dôme est devenu un lieu à la discipline extrêmement rigide. Alors quand il entend que sa mère pourrait être
encore en vie, Partridge risque sa vie pour quitter le Dôme et la retrouver.

Quand Pressia rencontre Partridge, leurs mondes volent en éclats une fois de plus.


Mon avis : J'avais très envie de decouvrir ce livre, mais malheureusement ça ne l'aura pas du tout fait... et j'ai fini par l'abandonner à la 316ème page...

Tout se résume finalement au fait que je n'ai pas du tout (mais alors pas du tout !!) accroché à cette idée de fusion !
Pour vous expliquer très brièvement : lors des détonations, les personnes vivant hors du dôme ont tout simplement fusionné avec ce qui était proche d'eux... Pressia, notre héroïne, se retrouve par exemple avec une tête de poupée à la place de la main.... des humains ont également fusionné entre eux... le pire ce sont les "poussières" ! Mais ça il faudra lire le livre pour savoir de quoi je parle !!

Pour moi, l'univers dysopique crée par l'auteure est vraiment trop irréaliste !! Plus j'avançais dans la lecture et moins j'arrivais à rentrer dans l'histoire...
C'est vraiment dommage car l'intrigue de base était intéressante et j'appréciais beaucoup les personnages principaux !

J'ai été également assez dérangée par le style narratif de l'auteure : beaucoup de longueurs et détails inutiles, des dialogues qui se mélangent aux descriptions...

Ca aurait été un "one shot" j'aurais fait l'effort de le terminer, mais s'agissant d'une trilogie, je ne vois pas trop l'intérêt d'aller très péniblement jusqu'au bout sachant que je ne lirai pas la suite...
Je n'aime pas abandonner un livre surtout quand c'est un partenariat (je m'en excuse d'ailleurs encore une fois auprès des éditions "J'ai lu"...) , mais cette lecture ne me correspond vraiment pas !
Pour moi, c'est plus de la science fiction (genre que je n'affectionne pas trop) qu'une dystopie...

Néanmoins, je vous invite à aller lire les différents avis de mes copinautes sur Livraddict (ici) car la plupart des lecteurs ont adoré ce premier tome et je ne voudrais surtout pas que vous passiez à côté de ce livre à cause de mon ressenti !!

 


1 commentaire:

  1. J'ai l'impression qu'avec ce livre soit on adore soit on déteste ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...