Mes derniers avis

Mes dernières chroniques :

;
              

jeudi 24 mai 2012

Sentiment 26 - Gemma Malley

Genre : Dystopie, Jeunesse
Editions :
Michel Lafon (2012)
Nombre de Pages : 317

Résumé : 2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité. Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le Système et respecteront les Sentiments, le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Et quand le Système lui ordonne de bannir Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de s’exécuter. Elle trouve un soutien inattendu en la personne de Lucas. Auront-ils la force de s’opposer, ensemble, à la Cité ?

Mon avis : J'ai beaucoup entendu parler de Gemma Malley, notamment avec sa trilogie la Déclaration que je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de lire. C'est la raison pour laquelle j'ai vite envoyé ma candidature quand j'ai vu que le forum Livraddict proposait son dernier livre en partenariat ! Et j'ai eu la chance d'avoir été sélectionnée ! Je remercie chaleureusement la team de Livraddict et les éditions Michel Lafon pour cette très belle découverte !

Evie est une jeune fille de 16 ans qui vit chez ses parents dans La Cité, une société totalitaire où les habitants sont catégorisés selon des étiquettes de A à D (Admirable, Bienfaisants, Convenables, Déviants).

La Cité a été érigée suite aux Horreurs, (une guerre qui a plongé la population dans un terrible chaos) afin de protéger ses habitants des Maudits, des êtres mauvais qui rôdent à l'extérieur de la Cité. Dans cette vraie forteresse où seuls les bons et les chanceux ont le droit de séjourner, les habitants sont surveillés par un système informatique contrôlé par le Frère et sont obligés de respecter un bon nombre de règles. Ils doivent notamment passer par le Nouveau Baptème et se faire enlever l'amygdale afin de se laver de toute pensée impure.

Evie est une B, une Bienfaisante, et travaille en tant qu'étiqueteuse pour le gouvernement. Elle est chargée de traiter les changements d'étiquettes, de rentrer les bons codes pour chaque personne...
Evie fait des rêves bizarres la nuit, et se réveille à chaque fois en hurlant. Elle se sent impure et a peur de devenir une déviante. Elle veut changer et se plonge dans la lecture des Sentiments pour essayer de devenir quelqu'un de bien.

Evie a été choisie par Luka, un A, pour devenir sa future femme, mais est secrètement amoureuse de son frère Raffy, un C, qu'elle voit en cachette la nuit.
Jusqu'au jour où Raffy découvre une faille dans le système et est arrêté 
Avec l'aide improbable de Luka, Evie et Raffy décident alors de fuir la Cité...

Le roman débute par un article de Wikipédia qui nous explique que "l'amygadale cérébrale joue une rôle essentiel dans les états mentaux et tout particulièrement dans de nombreux troubles psychologiques". J'ai trouvé très ingénieux de la part de l'auteur de partir d'un fait scientifique pour construire son histoire car ça donne beaucoup de réalisme au récit.

La première partie du roman est un peu lente, mais présente bien les bases de l'histoire. Elle nous permet de bien comprendre le contexte de cette dystopie et l'auteur répond à nos questions avant même qu'on ne se les pose ! L'univers crée par Gemma Malley est terrifiant ! La cité m'a vraiment fait penser à une secte, avec ses habitants complètement endoctrinés qui boivent les paroles du gourou, en l'occurence ici du Frère. Le rassemblement auquel chaque habitant est contraint d'assister est horrifiant...

Une fois les 100 premières pages passées, le rythme s'accélère et il est très difficile de lâcher ce roman ! L'écriture est fluide et les pages s'enchaînent...

Néanmoins, j'ai un peu regretté que le récit soit raconté à la 3ème personne. J'aurai préféré que le tout soit vu par les yeux d'Evie, pour ressentir encore plus les choses.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce personnage même si elle ne sait pas toujours ce qu'elle veut. Mais la cité réglèmente tellement tous les faits et gestes que ça peut être compréhensible !
Par contre, j'ai eu beaucoup de mal avec Raffie qui m'a horripilé tout au long du roman...
Luka quant à lui est un personnage très mystérieux et son évolution au cours de l'histoire m'a particulièrement plu. Contre toute attente, j'avoue l'avoir préféré à son frère !

Bref, j'ai adoré ce 1er tome et j'ai hâte de lire la suite !!!
Et d'ici là, j'espère avoir l'occasion de lire La déclaration...






2 commentaires:

  1. Un des livres que j'ai envie de lire.

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement, Raffi m'a vraiment plu, lucas pas mal mais un peu énervant!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...